26 janvier 1944 : le groupe BOURGOIS

Déraillement commune de Bruges (Gironde) 1943

Déraillement commune de Bruges (Gironde) 1943

Le groupe Bourgois (et non Bourgeois) est un groupe FTPF ayant résisté en Gironde durant l’année 1943.

Si de 1940 à 1942 la Résistance s’est progressivement organisée, la répression Vichyste et allemande nourrie souvent par des traîtres et des dénonciateurs, a multiplié les arrestations et fusillades affaiblissant considérablement les réseaux et mouvements gaullistes et communistes.

L’état major des FTPF prend des mesures pour reconstruire l’organisation et mandate des militants chevronnés venant d’autres régions.

Les effectifs grossissent et les actions de sabotages et de solidarité se multiplient en juillet août et septembre (Voir En savoir plus, le journal des FTP).

Une dénonciation, un nom trouvé dans un carnet, une perquisition où sont découverts armes et plans d’actions, et en cascade l’essentiel du groupe est arrêté. Condamnés par le tribunal de la Feldkommandatur 529 (Bordeaux), 18 seront fusillés, 13 décèderons en déportation, 20 reviendront des camps de la mort, 5 seront internés et relâchés. Le groupe est décimé.